•  

     

                                                   Pour notre dernière visite avec le guide ... je laisse planer le mystère !  glasses

    30- Mystère...

     

                                                                      C est celui qui a le plus touché mon esprit ...

    30- Mystère...

    30- Mystère...30- Mystère...

     

     

     

     

                                                                                          et ma sensibilité ...

    30- Mystère...

                                                                              avec toujours ce bleu omniprésent

    30- Mystère...

    30- Mystère...30- Mystère...

     

    30- Mystère...30- Mystère...

    30- Mystère...

       une atmosphère de paix et de repos y règne ...

    30- Mystère...30- Mystère...

     

                                                                       mais où sommes nous ???

    30- Mystère...

       pas dans un temple en Corée , pas dans le tombeau d un pharaon mais avez vous trouvé ? ...

                                          

                                                  

     

     

    Pin It

    10 commentaires
  •  

     

                                Nous prenons la voiture et nous nous rendons au mausolée de la dynastie des Tamerlan .

    29- Mausolée Gur Emir

     

    Le mausolée de Gour Emir ("le tombeau du souverrain") est édifié par Tamerlan en 1404 après la mort de l'un de ses petits-fils. À cette époque, sur ce site, il existe déjà un ensemble architectural datant du siècle précédent, comportant une medersa et un khanaqah édifiés en vis-à-vis et séparés par une cour carrée à iwans sur les quatre axes, avec un portail sur le troisième côté. Il ne reste aujourd'hui de ce premier ensemble que les fondations.

    29- Mausolée Gur Emir

    29- Mausolée Gur Emir29- Mausolée Gur Emir

     

    L'actuel mausolée est construit sur le dernier côté, en face de l'entrée. Il a servi de sépulture à Tamerlan, à ses enfants et petits enfants. Il est coiffé d'un tambour sur lequel repose une coupole avec 64 nervures de briques émaillées. L'intérieur est richement décoré avec notamment la coupole ornée de décors en relief de papier mâché doré. ( Wikipédia )

    29- Mausolée Gur Emir

    29- Mausolée Gur Emir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A l intérieur une atmosphère presque religieuse règne ! les familles viennent se recueillir et prier devant le tombeau de Tamerlan  .

    29- Mausolée Gur Emir

                                                               maintenant une vue de l ensemble ...   

    29- Mausolée Gur Emir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                          

                                            puis avec nos locaux préférés !                                       

    29- Mausolée Gur Emir

     

    Pin It

    6 commentaires
  •  

     

     

     

    Nous voici au cœur de l ancien Samarcande sur la grande place du  Régistan (petit rappel : Présent dans toutes les grandes villes, son nom signifie " Place de sable "puisque c était le lieu des exécutions , du sable était répandu sur la place afin d absorber le sang des condamnés. )

    Le temps est menaçant et froid mais les couleurs et la grandeur des édifices vont réchauffer notre esprit !

     

    Le Régistan est composé de trois médersas ( école coranique ) : Ulugh Beg , Cher-Dor et Tilla-Qari

    La médersa Cher-Dor (1619-1635/36)

     Cher-Dor :La porte des Lions a été construite pat Yalangtouch,"en miroir" (koch) de la médersa d'Oulough Beg qui lui fait face .

    28- Le Régistan de Samarcande

      Elle a pris la place d'un khanaqah édifié auparavant par Oulough Beg. Elle est flanquée de minarets d'angle sur un modèle identique à la medersa d'Oulough Beg ( en miroir )

    Khanqah ou Khanaqa

    Une khanqah est le lieu de vie de mystiques musulmans, mais aussi un lieu de retraite temporaire pour des personnages " civils ". Elle peut se trouver en ville ou en rase campagne, selon l'ordre qui y vit, et comporte généralement une ou plusieurs mosquée et des cellules. Elle peut également abriter une école et sert souvent de lieu funéraire pour son fondateur.

    28- Le Régistan de Samarcande

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Les dômes élancés de part et d'autre du pishtak permettent de supposer qu'il en était de même, à l'époque . L’ensemble du bâtiment s'inspire de la disposition générale de son vis-à-vis, mais on n'y retrouve ni la mosquée, ni les salles disposées à l'arrière. Le pishtak décoré de mosaïques colorées présente un exemple peu fréquent d'art figuratif dans l'islam, avec des fauves chassant des daims, des disques solaires à visage humain[2].

     

    28- Le Régistan de Samarcande

     

    La médersa Tilla-Qari (1647-1659/60)

    Tilla-Qari : Couverte d'or , est également construite sous Yalangtouch.

    28- Le Régistan de Samarcande

     

    Elle assure en fait les fonctions de médersa et de mosquée du vendredi pour la ville. La façade extérieure présente la particularité d'offrir, de part et d'autre du pishtak, les deux rangées de cellules avec leurs ouvertures.

    28- Le Régistan de Samarcande

    28- Le Régistan de Samarcande 28- Le Régistan de Samarcande

     

    28- Le Régistan de Samarcande

    Tout le côté ouest est occupé par la mosquée, la partie centrale étant formée par une salle à coupole comprenant le mihrab, avec des motifs de kundal (reliefs dorés sur fond bleu, d'où le nom donné à la médersa), des panneaux imitant les tapis, des muqarnas[3].

    28- Le Régistan de Samarcande

    28- Le Régistan de Samarcande 28- Le Régistan de Samarcande

    La médersa d'Oulough Beg (1417-1420)

                                                      La médersa d'Oulough Beg est l'une des plus vastes d'Asie centrale.

    28- Le Régistan de Samarcande

    Oulough Beg a davantage investi dans l'enseignement que dans la construction de mosquées et de mausolées, à l'inverse de son grand-père Tamerlan. Il y aurait d’ailleurs enseigné l'astronomie, sujet rappelé par les étoiles disposées sur le pishtak du bâtiment . Une inscription calligraphique de style coufique indique que cette magnifique façade est deux fois plus haute que le ciel, et lourde au point que l'échine de la terre en est écrasée. De part et d'autre du portail, deux salles d'études à coupole occupent les angles. La cour intérieure, carrée, est percée de quatre iwans dans le prolongement des axes. Les entrées des cellules des élèves sont disposées sur les deux étages dans la cour, de part et d'autre des iwans. Des minarets sont disposés aux angles des façades. Une mosquée occupe l'espace situé entre les deux salles d'études au fond de la cour[1].

    28- Le Régistan de Samarcande

    28- Le Régistan de Samarcande

     

     

     

     

     

     

     

     Je remercie une fois de plus Wikipédia !                                                                                                                                              

     

    mon petit clin d œil habituel ...   

    28- Le Régistan de Samarcande                                                                                              28- Le Régistan de Samarcande                          

    28- Le Régistan de Samarcande

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

    27- Le marché

                                                Juste à côté de la mosquée , un joli marché couvert haut en couleurs !

     

       Des étales de fruits , légumes , viandes et épices s offrent à notre regard

    27- Le marché

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                               

                                                De bon matin , les ouzbeks viennent s approvisionner et marchander

    27- Le marché

    Du haut d un balcon je capture quelques images de visages :

    27- Le marché

    27- Le marché

    27- Le marché

     

    27- Le marché

    27- Le marché 27- Le marché

    Mais il y a aussi les étals :

    27- Le marché

    27- Le marché

     

    27- Le marché

    27- Le marché 27- Le marché

    puis nous avons rencontré un couple ouzbek fort sympathique ! happy

    27- Le marché

    Allez en route pour le Régistan !

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

    Nous voilà partis pour une journée de visite .

    Samarcande est une ville plus moderne que Boukhara les monuments sont éparpillés un peu partout mais elle reste à taille humaine et verdoyante .

    Avec Boukhara[5], Samarcande est inscrite sur la liste des plus anciennes villes habitées (en) d'Asie centrale. Installée sur la Route de la soie, entre la Chine et la Méditerranée, elle a été une des plus grandes cités d'Asie centrale[6]. Lors de ces différentes occupations, Samarcande a abrité des communautés religieuses diversifiées et est devenue le foyer de plusieurs religions tel que le Bouddhisme, le Zoroastrisme, l'Hindouisme, le Manichéisme, le Judaïsme et l'Église de l'Orient[7].

    Nous partons à pied de notre hôtel afin de visiter la mosquée Bibi Khanym que nous admirons au lever et au coucher !

     26- Bibi-Khanym

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bibi-Khanym, épouse de Tamerlan, a laissé son nom à deux monuments ou ensembles monumentaux de Samarcande, en vis-à-vis : la « mosquée du Vendredi de Tamerlan » (masjid-i jami') dite mosquée Bibi Khanym (1399-1404) et l'ensemble mausolée et medersa dit de Saray Mulk Khanum                                   

        

    26- Bibi-Khanym

    26- Bibi-Khanym

    La mosquée fut érigée à partir de 1398 par Tamerlan au retour de sa campagne des Indes, où il avait saccagé Delhi. Là, il avait vu la mosquée Tughluq du XIIe siècle et s'en était inspiré pour ériger sa grande mosquée de Samarcande. L'inspiration indienne est d'autant plus marquée que la mosquée est dite en pierre d'après Babur. En réalité, seuls quelques éléments et les colonnes sont en marbre, mais c'est à l'époque une grande innovation puisque la majorité des bâtiments en Asie centrale est en brique, crue ou cuite. La mosquée fut achevée en 1405. Elle était de dimensions imposantes (167 × 109 m), avec un portail d'entrée présentant une ouverture de 18 mètres, un minaret à chaque angle de la cour et une galerie de 400 coupoles supportées de 400 colonnes en marbre sculpté. Le bâtiment principal de la mosquée, situé au fond de la cour, était couronné d'une coupole et atteignait 44 mètres. Au centre de la cour se trouve un immense lutrin à coran, en pierre. Elle connut vite des dégâts dus à la mauvaise répartition des charges et aux tremblements de terre fréquents dans la région. Les armées russes l'utilisèrent comme écuries et comme entrepôts avant que le régime soviétique ne commence une restauration en 1974

    26- Bibi-Khanym

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    26- Bibi-Khanym

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C est assez fou de se dire que certains monuments lors des guerres, ont été détruits par les mêmes personnes qui construisent à leur retour des mosquées , palais ou autres inspirés par ces mêmes destructions ...

     

                                                         Les marques du temps se font ressentir , une restauration serait bienvenue ...

    26- Bibi-Khanym

     

     

     

     

    26- Bibi-Khanym

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                  

                                        

                                              Je reste toujours fascinée par ce travail de mosaïques de briques émaillées

    26- Bibi-Khanym

    26- Bibi-Khanym26- Bibi-Khanym

     

     

                            ces dômes aux formes généreuses et aux couleurs de bleu turquoise variant selon la luminosité

    26- Bibi-Khanym

     

    26- Bibi-Khanym

     

     

    26- Bibi-Khanym26- Bibi-Khanym

                                                                               

                                                                                 les minarets fièrs de leur hauteur

    26- Bibi-Khanym26- Bibi-Khanym

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                           

                                             et ces portes sculptées dont j admire le travail et leur loquet .

    26- Bibi-Khanym

    Voici revenu mon ami "Wikipédia" ! ( merci à sa collaboration ) 

    Pin It

    7 commentaires
  •  

     

     

    Comme vous l aviez peut être deviné ... en fin de journée petits et grands sortent leurs cerfs-volants et les font virevolter dans les airs !

    25- Les cerfs volants de Samarkand

                                                   Il faut d abord démêler les fils

    25- Les cerfs volants de Samarkand

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                                

                                                                                                             s élancer

    25- Les cerfs volants de Samarkand

                                                                et le ballet peut commencer

    25- Les cerfs-volants de Samarkand

    25- Les cerfs-volants de Samarkand

                              

                                Le spectacle est dans le ciel comme au sol !

    25- Les cerfs-volants de Samarkand

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    25- Les cerfs volants de Samarkand

    25- Les cerfs volants de Samarkand

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                          

                          parfois nécessitant une interruption afin de réparer

    25- Les cerfs volants de Samarkand

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                       

                       ou trouver une solution pour le récupérer suite à un atterrissage forcé  ... pas au bon endroit !

    25- Les cerfs volants de Samarkand

                                                                          Merci Bruno ...

     Cette balade de fin de journée nous a aussi permis d avoir un petit "avant goût " de ce qui nous attend demain ...

    25- Les cerfs volants de Samarkand

    Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique