• 28- Le Régistan de Samarcande

     

     

     

     

    Nous voici au cœur de l ancien Samarcande sur la grande place du  Régistan (petit rappel : Présent dans toutes les grandes villes, son nom signifie " Place de sable "puisque c était le lieu des exécutions , du sable était répandu sur la place afin d absorber le sang des condamnés. )

    Le temps est menaçant et froid mais les couleurs et la grandeur des édifices vont réchauffer notre esprit !

     

    Le Régistan est composé de trois médersas ( école coranique ) : Ulugh Beg , Cher-Dor et Tilla-Qari

    La médersa Cher-Dor (1619-1635/36)

     Cher-Dor :La porte des Lions a été construite pat Yalangtouch,"en miroir" (koch) de la médersa d'Oulough Beg qui lui fait face .

    28- Le Régistan de Samarcande

      Elle a pris la place d'un khanaqah édifié auparavant par Oulough Beg. Elle est flanquée de minarets d'angle sur un modèle identique à la medersa d'Oulough Beg ( en miroir )

    Khanqah ou Khanaqa

    Une khanqah est le lieu de vie de mystiques musulmans, mais aussi un lieu de retraite temporaire pour des personnages " civils ". Elle peut se trouver en ville ou en rase campagne, selon l'ordre qui y vit, et comporte généralement une ou plusieurs mosquée et des cellules. Elle peut également abriter une école et sert souvent de lieu funéraire pour son fondateur.

    28- Le Régistan de Samarcande

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Les dômes élancés de part et d'autre du pishtak permettent de supposer qu'il en était de même, à l'époque . L’ensemble du bâtiment s'inspire de la disposition générale de son vis-à-vis, mais on n'y retrouve ni la mosquée, ni les salles disposées à l'arrière. Le pishtak décoré de mosaïques colorées présente un exemple peu fréquent d'art figuratif dans l'islam, avec des fauves chassant des daims, des disques solaires à visage humain[2].

     

    28- Le Régistan de Samarcande

     

    La médersa Tilla-Qari (1647-1659/60)

    Tilla-Qari : Couverte d'or , est également construite sous Yalangtouch.

    28- Le Régistan de Samarcande

     

    Elle assure en fait les fonctions de médersa et de mosquée du vendredi pour la ville. La façade extérieure présente la particularité d'offrir, de part et d'autre du pishtak, les deux rangées de cellules avec leurs ouvertures.

    28- Le Régistan de Samarcande

    28- Le Régistan de Samarcande 28- Le Régistan de Samarcande

     

    28- Le Régistan de Samarcande

    Tout le côté ouest est occupé par la mosquée, la partie centrale étant formée par une salle à coupole comprenant le mihrab, avec des motifs de kundal (reliefs dorés sur fond bleu, d'où le nom donné à la médersa), des panneaux imitant les tapis, des muqarnas[3].

    28- Le Régistan de Samarcande

    28- Le Régistan de Samarcande 28- Le Régistan de Samarcande

    La médersa d'Oulough Beg (1417-1420)

                                                      La médersa d'Oulough Beg est l'une des plus vastes d'Asie centrale.

    28- Le Régistan de Samarcande

    Oulough Beg a davantage investi dans l'enseignement que dans la construction de mosquées et de mausolées, à l'inverse de son grand-père Tamerlan. Il y aurait d’ailleurs enseigné l'astronomie, sujet rappelé par les étoiles disposées sur le pishtak du bâtiment . Une inscription calligraphique de style coufique indique que cette magnifique façade est deux fois plus haute que le ciel, et lourde au point que l'échine de la terre en est écrasée. De part et d'autre du portail, deux salles d'études à coupole occupent les angles. La cour intérieure, carrée, est percée de quatre iwans dans le prolongement des axes. Les entrées des cellules des élèves sont disposées sur les deux étages dans la cour, de part et d'autre des iwans. Des minarets sont disposés aux angles des façades. Une mosquée occupe l'espace situé entre les deux salles d'études au fond de la cour[1].

    28- Le Régistan de Samarcande

    28- Le Régistan de Samarcande

     

     

     

     

     

     

     

     Je remercie une fois de plus Wikipédia !                                                                                                                                              

     

    mon petit clin d œil habituel ...   

    28- Le Régistan de Samarcande                                                                                              28- Le Régistan de Samarcande                          

    28- Le Régistan de Samarcande

     

    « 27- Le marché 29- Mausolée Gur Emir »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2015 à 08:04
    Quel régal pour les yeux encore aujourd'hui?.
    Les mosaïques sont somptueuses, et les cellules pourraient servir de modèle de patch
    Wikipedia est aussi mon ami, pour la gestion du blog et nous permet de combler les lacunes du guide
    Bizoux
    La cocotte
    2
    Marie
    Vendredi 15 Mai 2015 à 10:08

    Mais quel fabuleux voyage !!! j'ai découvert votre blog il y a peu de temps , du coup je n'ai pas encore tout "remonté" et si j'ai bien compris vous voyagez "seuls" (je veux dire pas dans un voyage organisé ) donc toute la préparation vous revient ..... en fait depuis combien de temps êtes-vous partis et d'où (de France ?) ..... bon je suis bien curieuse ..... Je me régale tellement a la lecture de ce "journal" , je ne connais absolument pas cette région du monde  (sauf un peu avec "Corto Maltese " !!! ) et  je me jette littéralement sur " Carola 74" le matin !!!! Merci !

    3
    Vendredi 15 Mai 2015 à 10:27

    Oui Cocotte , moi aussi je ne me lasse pas de ces mosaïques ... que ça donne envie d en refaire !!! Et pour tout artiste ces pays sont fabuleux car ils peuvent nous inspirer en mosaïque certes mais aussi comme tu le dis si bien en patch , en peinture et bien d autres choses ! Que dire de Wikipédia ... merci à tous les internautes qui permettent d étoffer nos reportages et "combler nos oublis !!!

    Marie  je suis ravie de votre petit mot et de faire connaissance par l intermédiaire de mon blog ! Il est toujours très agréable de recevoir un commentaire . Oui c est une région très riche en histoire et monuments et peu connue malgré que notre guide à Boukhara nous disait que ce sont les français qui visitent le plus l Ouzbékistan !!! Ce voyage nous l avons effectué en individuel avec mon mari pour Navroz ( la fête du printemps d origine perse ) donc il y a 6 semaines déjà ! Nous vivons actuellement à Douchanbé ( capitale du Tadjikistan ) ce qui nous permet de découvrir l Asie Centrale ! C est avec plaisir que je partage nos découvertes ! Encore merci et je vous souhaite un bon week end où que vous soyez !    

    Carole   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :